AU PORTEUR - Livre pour œuvre

Publié le par ingens

au_porteur1.jpg

 

 

Une parution.

Si aucun nom ne guide notre goût qu'en reste-t-il ?

La culture étant souvent un moyen autoritaire de reconnaissance et d'entregens (comment, vous ne connaissez pas ?), c'est-à-dire un exercice du mépris qui exhibe notre "Pathos der Distanz" aussi bien que nos penchants pour les affinités électives et les affections de chapelles, comment appréhendons-nous les œuvres non signées, celles qui ne promeuvent quiconque ?

 

Voilà la question qui travaille ce projet d'une bibliothèque anonyme qu'inaugure ce premier titre : Au Porteur.

Poème de huit strophes, en versets parfois longs, imprimés sur vergé ivoire aux ateliers Recto Verso, cousu 100% coton sur une maquette qui se déplie comme un papillon, ce livret est dédié à C. Samarsky, musicien, poète, mystique contemporain, et sa vente destinée au soutien de son œuvre.

 

 

 au_porteur2.jpg

 

 

Diffusé par correspondance et sur commande à l'adresse de l'association, il en a été tiré 50 exemplaires numérotés.

 

Placée sous les auspices de Baruch Spinoza, sa lecture est vouée à nous emporter dans une méditation sur la valeur, l'expérience de l'attestation, portrait en séquences sonores d'un soucieux horizon d'effacement, une épreuve d'enveloppe, dans les replis de glissement de la sensibilité, stances du devenir incertain, dans les coulées émues du Sens.

 

On supposera, au sous-titre, que cette "partition épistolaire" est à interpréter après répétitions, mais sur un instrument qui n'est pas précisé.

 

 

au_porteur3.jpg

Publié dans actualité

Commenter cet article